Skip to content

3 étapes pour changer l’atmosphère familiale

Etre parent c’est difficile !

En devenant parent,  un nouvel équilibre personnel et professionnel s’impose.

On veut parfois mener la même vie qu’avant. S’investir dans son travail, voir ses amis, partager des moments en couple, faire mille activités avec son enfant… On veut réaliser ce rêve de vie en famille qu’on avait imaginé. Et on veut aussi conserver les habitudes de notre vie avant que les enfants ne soient là.

Et on se trouve vite confrontés à un constat : être parent c’est difficile ! 

Cela fait du bien de pouvoir le dire, non ?

Etre parent ça ne s’apprend pas malheureusement.

Il y a des cours de préparation à l’accouchement mais pas de cours de préparation à la parentalité.

Alors on glane des informations par ci, par là. On écoute les conseils qu’on a sollicité ou pas. Mais les informations contradictoires génèrent de la fatigue, du stress, de la confusion, de l’incohérence dans l’approche parentale, parfois cela va jusqu’à de la culpabilité ou de la souffrance de ne pas être le parent qu’on souhaiterait.

Avoir la vie familiale dont on rêve, c’est possible ! 

Cela nécessite quelques ajustements bien sûr ! 

Mais comment y parvenir ?

 

Etape 1 : comprendre le fonctionnement de son enfant

S’il y a mille façons d’être parent et pas de mauvaise façon de l’être, les neurosciences et les études comportementales ont beaucoup contribué à comprendre le comportement des enfants.

Les enfants fonctionnent différemment des adultes.

Leur cerveau n’est pas arrivé à maturité et cela implique une autre façon de gérer ses émotions. Ils sont également beaucoup plus centré sur le moment présent, leur gestion du temps est différente. Passer d’une activité à une autre est difficile pour eux. La structuration de la pensée n’est pas achevée non plus.

 

Etape 2 : changer votre communication

Comme en mécanique, une action différente entraînera une réaction différente.

En tant que parent, on gère les enfants du matin au soir en leur demandant et répétant les actions routinières. On s’exaspère de répéter, que le coopération ne soit pas immédiate ou ne soit pas du tout.

Et pourtant, il existe d’autres façons de se faire entendre, comprendre et d’obtenir un retour de son enfant.

 

Etape 3 : intégrer des habitudes d’éducation positive et bienveillante

Intégrer à votre quotidien ces nouvelles habitudes de communication et de compréhension de votre enfant, c’est transformer : 

  • votre façon de communiquer
  • la façon dont votre enfant va recevoir vos paroles et les prendre en compte

C’est donc réduire les crises, augmenter la coopération. C’est surtout apaiser l’atmosphère familiale, la rendre plus positive et plus agréable ! 

Et c’est justement toutes les étapes que je vous aide à franchir par les accompagnements que je propose.

Quelques séances de coaching parental peuvent vous aider à définir en équipe ce que vous voulez pour votre famille, le mettre en place en toute bienveillance et profiter pleinement de votre vie de famille.

Et vous, êtes-vous satisfait.e de votre vie de famille ?

Belle journée en famille

Related News

No comment yet, add your voice below!


Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *